EY publie son « Baromètre EY de la croissance 2018 en France ». Déclinaison française d’une étude internationale exclusive interrogeant 2 766 cadres dirigeants, cette étude, réalisée auprès de 103 répondants français entre le 15 janvier et le 31 mars 2018, analyse la dynamique de croissance des PME et des ETI françaises.

Les grands enseignements de l’étude :

  • 93 % des entreprises s’attendent à voir leur chiffre d’affaires augmenter de plus de 6 % au cours des 12 prochains mois. Ils sont près d’un tiers (31 %) à anticiper un bond d’au moins 11 % de leur activité d’ici un an.
  • 33 % des dirigeants français considèrent l’expansion à l’international comme une priorité stratégique. La France est l’un des pays qui se focalise le plus sur l’exportation, devant l’Allemagne (25 %) et le Royaume-Uni d’après le Brexit (16 %). 42 % des dirigeants français considèrent la faiblesse de la croissance mondiale et l’incertitude géopolitique comme les principaux freins extérieurs à la croissance.
  • 40 % des entreprises ont l’intention de recruter à temps plein en 2018. C’est 18 points de plus qu’en 2017. Par ailleurs, la proportion d’entreprises souhaitant réduire leurs effectifs est nulle alors qu’elle était de 17 % en 2017. 50 % des répondants souhaitent plus de diversité dans leurs recrutements.
  • 36 % des dirigeants considèrent que la règlementation constitue un moteur principal pour innover (25% dans le reste du monde). Seulement 10 % considèrent la concurrence comme un moteur d’innovation.
  • 50 % des dirigeants considèrent le niveau de leur trésorerie comme le frein principal à la croissance de leur entreprise. Viennent ensuite la défaillance technologique (15 %) et la pénurie de talents qualifiés (11 %).

Cliquez ICI pour consulter le baromètre complet.
Cliquez ICI pour consulter les principaux enseignements du baromètre.Footwear